Innovation technologique, le futur est déjà là.

le_futur_est_ici

Innovation technologique, « Le futur est déjà là. Simplement il n’est pas réparti de manière uniforme. »

J’adore l’idée d’un futur déjà présent dans notre quotidien mais pas pleinement exploité.

Cette image d’une trottinette électrique, imaginée et produite il y a plus de 100 ans, est très révélatrice de cela.

En réalité ce n’est pas une trottinette mais une « Autoped », conçu à New York en 1915, en pleine Première Guerre mondiale, pour se déplacer en contournant les rationnements d’essence.

Cette ancêtre de la trottinette à moteur avait d’un petit réservoir ainsi d’un klaxon et d’une manette pour les gaz.

Cette idée d’innovation déjà présente dans mon quotidien, me poursuit depuis mon premier article sur les secrets des GAFA pour toujours innover. Depuis ce temps j’ai lu pas mal de livres et d’article sur ce sujet.

Dans la suite de cet article je vais vous montrer que les sociétés que nous imaginons innovantes, ne le sont peut-être pas tant que cela.
Tout du moins elles n’innovent peut-être pas là ou nous les attendons…

L’avenir est-elle réellement déjà là ?

Depuis que j’ai cette idée en tête les exemples affluent de toutes parts.

Tesla est aujourd’hui vu comme une des sociétés les plus innovantes de ces dernières années. Cependant, Elon MUSK est loin d’être l’inventeur de la voiture électrique.
La toute première voiture électrique date de 1834. Le moteur à explosion, plus complexe à produire, a vu son émergence plus tard, en 1861.

Premiere_voiture_electrique

Apple, l’entreprise reine du smartphone, parait aujourd’hui incontournable.
Steve Jobs est vu comme un des plus grands visionnaires de sa génération. Cependant, ce n’est ni lui ni un ingénieur d’Apple qui ont inventés le smartphone.
Le premier smartphone est sortie des usines d’IBM en 1992.

premier-smartphone-ibm

Je vous entends « hurler » derrière votre écran 😠

« Mais ça n’a rien à voir avec un smarphone moderne ça ! Apple est l’inventeur du Smartphone moderne… »

Alors là détrompez-vous, En 1996 Nokia sortait le NokiaCommunicator, la première série de smartphones dit modernes (fonctionnalités : musique, jeux, GPS…).

Puis il y aura le Nokia N95 sortie quelques mois avant le premier IPhone il est considéré comme le premier smartphone de dernière génération.

Est c’est pareil pour beaucoup d’autres choses dont vous attribuez peut-être la paternité à la « société à la pomme » :

  • L’écran tactile sur smartphone ? Il a été inventé par le groupe Ericsson en 2000.
  • Le Système d’exploitation mobile ? Il fut inventé en 2000 par le consortium Psion, Nokia, Motorola, Ericsson et Matsushita/Panasonic. Son nom ? Symbian OS.
  • L’Appareil photo mobile ? Il a été inventé et développé par l’alliance Sony et Ericsson.
  • Les applications stores ? elles remontent à l’invention du WAP.

symbian_os

Et nous pouvons continuer ainsi avec les 50 sociétés considérées comme les plus innovantes en 2021 par le Boston Consulting Group.

Google, l’inventeur du moteur de recherche ? Absolument pas c’est « Alan Emtage « qui a créé le premier moteur de recherche en 1990. L’ancêtre de Google s’appelait, Archie.

premier_moteur_recherche

Jeff Bezos (Amazon) l’inventeur du ecommerce ? La redoute et les 3suisses vendaient déjà sur le minitel bien avant cela. Cocorico 🐓😉

Alors c’est quoi le secret de l’innovation technologique ?

Avec tous ces exemples nous pouvons nous poser une question importante. Pourquoi ce ne sont jamais (ou rarement) les sociétés qui trouvent les innovations qui réussissent dans celles-ci.

Par exemple, le cloud computing a été inventé par un professeur d’université, transformé en business par Salesforce mais c’est aujourd’hui AWS (Amazon encore eux) qui passent pour les plus innovants (voir les inventeurs) du sujet.

J’ai exploré plusieurs pistes pour répondre à cela.

D’abord il y a le timing, le « time to market ».

Bien souvent, lorsqu’une innovation apparait le marché n’est pas prêt.

Simplement car cette innovation n’est même pas attendue, personne ne sait (ou même n’imagine) que celle-ci existe.

Aujourd’hui, lorsque l’on parle de « time to market » on pense MVP, lancement rapide sur le marché pour réaliser tu test en learn… Cependant avec la réelle innovation c’est encore plus subtil que cela.

Car ces innovations répondent (au début) à des besoins quasi inexistants.

J’ai personnellement une expérience qui illustre très bien cela.

Je travaille depuis plus de 15 ans dans l’e-commerce (expert e-commerce 😉).
Au commencement il n’y avait presque uniquement des « pure players » (sociétés exclusivement e-commerce qui n’avaient pas d’autres activités) les grands de la distribution « boudaient » ce support.

Il y a eu plusieurs raisons à cela, l’une d’elle est leurs forts investissements historiques dans l’immobilier qui freinaient leur accélération sur le e-commerce de peur de s’auto concurrencer…

Cependant 15 ans après tout a changé. A quelques rares exceptions près, les pures players se sont épuisés à ouvrir le marché (En baissant les prix, proposant toujours plus de sévices, faisant évoluer la technologie…).

Laissant une voie rêvée aux grands de la distribution qui sont arrivés plus tard et n’ont eu qu’à se servir de ces chemins tracés par les « pionniers » pour élargir leurs empires.

Ensuite il y a les couts de l’innovation technologique.

Innover, coute cher, voir même parfois très cher.

C’est d’ailleurs un indicateur, de plus en plus apprécié, par les marchés et/ou les états.

couts_innovation

Le montant des investissements dans l’innovation explose de partout dans le monde. Tous rêve de trouver le prochain smartphone ou être le prochain SpaceX et amener tout le monde sur Mars 👨🏻‍🚀.

Cependant, une fois ces couts assumés, ce n’est que le début il faudra ensuite assumer les couts des prototypes, les couts de l’industrialisation, de la commercialisation, de la communication…

Comme je l’ai illustré dans le chapitre précédent, une grande partie de ces couts sont assumés par les premiers de cordées (voir le premier) les autres n’auront plus qu’à suivre le chemin tracé…

Enfin il y a la mise en œuvre (et avec elle une autre forme d’innovation technologique)

C’est le point qu’il m’a personnellement le plus inspiré. L’idée a beau être géniale, j’ai le sentiment que la différence se fait, tout de même majoritairement, dans la réalisation.

J’en veux pour preuve tous ces modèles de management inventés par ces grandes entreprise (soi-disant innovantes). 

Spotif et le modèle agile, si vous avez en savoir plus je vous conseille cet article sur le modèle agile (En bonus une analogie entre ce modèle agile et le monde des Jedi ⭐🧔⚔️) 

Il y a fort à penser que le modèle d’organisation de Spotif (illustré ci-dessous) soit la clé du succès de cette société.

model_spotify

Ensuite, à en croire le livre « La règle? pas de règles: Netflix et la culture de la réinvention ». Il y a fort à penser que Netflix trouve sa force créatrice dans son organisation extrêmement libérée et sa très forte concentration des talents.

Les clés selon eux seraient :

  • Une très forte concentration de talents.
  • Une culture de la franchise poussée à l’extrême.
  • Une rationalisation des règles et une libération extrême des talents via une culture du discernement.
  • Le MVP (on y revient)

Pour vous donner encore un exemple, je pourrais vous citer « l’entreprise du bonheur » écrit par Tony Hsieh le fondateur de Zappos (une des sociétés les plus performantes du ecommerce dans le monde). D’après lui la force de sa société vient de sa culture, ses valeurs hors normes…

zappos_innovation

Je trouve tous ces exemples fascinants, j’en arrive même à me demander si ce n’est pas là ou ces sociétés innovent le plus.

En conclusion, comment innover efficacement ?

Vous l’aurez compris avec mon préambule, être une société innovante n’est pas chose aisée. Ceci demande de forts investissements avec le risque d’arriver sur un marché qui ne vous attend pas.

Au regard de mes lectures et des différents exemples que je vous ai cité. J’ai maintenant le sentiment que les sociétés qui réussissent réellement sont celles qui arrivent après et qui paraissent innover par leur organisation et manière de faire réussir le projet initial.

Mais peut être que, dans un monde ou tout va plus vite, ces clés d’hier ne seront plus les clés de demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :