Edge computing the new cloud ?

edge computing

Non je ne vais pas vous parler du réseau EDGE de votre ancien 3210 😉 #generation2,75G (débit maximum à 384 Kbit/s quand même 🚀 🤣)

Ce qui m’intéresse (dans cet article) c’est le edge computing. C’est, selon moi, une des technologies d’avenir qui est encore assez peu connue.

L’objectif de cet article est d’éclairer le sujet et de vous donner une idée du potentiel (car il est ENORME).

Edge computing

Le edge computing en quelques mots

Le Edge computing (ou le traitement des données en périphérie) est un principe d’architecture informatique et réseau qui a comme objectif de traiter la donnée au plus près des « utilisateurs ».

Pour les plus techniques c’est une architecture informatique distribuée ouverte.

Pour les autres, l’idée est simplement de multiplier les serveurs… capables de traiter de la donnée afin d’en avoir toujours un au plus proche de l’outil qui demande le traitement.

Les principaux objectifs sont :

  • Augmenter les temps de réponse.
  • Baisser les coûts de traitement de la donnée.
  • Augmenter la portée d’internet (est surtout de l’IoT) en couvrant de plus en plus de zones.
  • Augmenter la sécurité pour certaines données sensibles.

Pourquoi le Edge computing en 2021 ?

Cette technologie a fait beaucoup de bruit l’année dernière car elle a fait son apparition (sur le devant de la scène) en même temps que la 5G. Nous connaissons tous la 5G pour ses promesses de performances 🚀. Mais ce que nous n’avons pas forcément tout de suite en tête c’est que cette technologie a surtout comme objectif le déploiement massif des objets connectés.

Les grands opérateurs mettent actuellement tout en œuvre pour déployer des réseaux 5G cellulaires dédiés à l’IOT. Parmi eux le Narrow Band IoT ou NB-IoT, un réseau bas débit qui se différencie des 2G/3G/4G par sa capacité à demander très peu d’énergie et de pouvoir pénétrer dans les bâtiments et ainsi atteindre des objets derrière des murs épais ou en sous-sol.

L’autre bénéfice des objets NB-IoT est la capacité de réduire la consommation énergétique afin de permettre des durées de vie de 15 à 20 ans. Ceci ouvre des perspectives beaucoup plus importantes que peuvent offrir les actuels réseaux LoRa ou Sigfox.

evol objets connectes

Les grands objectifs

Vous l’avez probablement deviné, le Edge computing est destiné principalement au traitement de la donnée pour les objets connectés. Comme vous pouvez le voir, sur le graphique ci-dessus, le nombre d’objets connectés est amené à exploser dans les années à venir.

Ces objets étants très communicants, il y a des risques de saturation des datacenter ce qui inclurait des augmentations de la latence de traitement des données.

L’objectif du Edge computing sera donc de positionner des serveurs plus localement afin qu’ils soient en mesure de traiter tout ou partie de la donnée et ainsi désengorger les « gros » datacenters.

Dans la philosophie, l’analyse et les traitements en « temps réel » des données seront réalisés sur les serveurs les plus proches tandis que l’entreposage des données, ainsi que les traitements plus massifs de données, seront réalisés sur des plus « gros » datacenters.

En conclusion l’avenir du Edge computing

Une utilisation très concrète du Edge computing sera (dans un futur proche) la voiture connectée. Ce « gros » objet connecté aura de gros besoins d’analyse de données en « temps réel ». Ces analyses seront donc réalisées par des serveurs en edge computing disposés de partout dans le monde.

Les analyses nécessitant plus de traitement (comme pas exemple la consommation du véhicule sur plusieurs mois…) seront réalisées sur de plus « gros » data centers.

voiture_connectee_schema

Selon IDC, en 2023, plus de 50% des nouvelles infrastructures IT seront déployées en périphérie.

Le Edge computing est un sujet récent et de nombreuses initiatives émergent:

  • Le Telco Edge,  mélange de SD-WAN et de la 5G et sujet de prédilection des gros opérateurs (azure, aws)
  • Le Tactical Edge, L’idée est de déployer des infrastructures éphémères.
  • L’Enterprise Edge, microdatacenters déployés dans des agences totalement automatisées.
  • L’Industrial Edge, ce sont les réseaux des gros industriels (Schneider Electric par exemple).
  • Le Device Edge, c’est la technologie associée à l’IOT et là ou l’on retrouve la majorité des acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :