Biais de croissance exponentielle et digitalisation.

monolithe ecommerce

Bienvenue dans le biais de la croissance exponentielle.

Rappel de la problématique :

Considérons une société leader dans son domaine (avec 1 million de clients)
qui viendrait se faire “chatouiller” sur son marché par une start-up.

Le premier mois la start-up comptabilise un client,
Le second mois deux clients,
Puis ce sont 4 clients qui travaillent avec elle le troisième mois
Et ainsi de suite, le nombre de clients double tous les mois.

À ce rythme (Essayez d’imaginer le résultat sans aide extérieure), combien de temps faudra-il à la start-up pour atteindre un million de clients et “voler” la place de leader à la première société ?

Réponse, A ce rythme, Il faudra 21 mois à cette start-up pour arriver à ce 1 million de clients.
Rapide n’est ce pas !
Sans aide, il y a fort à penser, que votre cerveau aura estimé qu’il faudrait entre 10, 20 ou même 30 ans pour atteindre ce chiffre.

Et bien voilà, c’est ça c’est le biais de croissance exponentielle.
Notre cerveau étant plus accoutumé aux croissances linéaires il a beaucoup de difficultés à appréhender une croissance exponentielle.

Pourquoi je vous parle de ça ? C’est quoi le lien avec la digitalisation?

Et bien je vous parle de ça tout bonnement car la croissance exponentielle est LE carburant de la révolution digitale.
Pour rappel voici quelques lois qui rythment la révolution digitale depuis de nombreuses années:

  • Loi de Moore. La capacité de calcul des transistors double tous les 18 mois. Nous voyions des ralentissements depuis 2014 mais cette loi a été vérifiée pendant 49 ans.
  • Loi de Kryder. La capacité de stockage double tous les 13 mois.
  • Loi Metcalfe. La valeur d’un réseau de communication est égale au nombre de terminaux connectés au carré.

De nombreuses start-up ont également profité de ce biais pour grandir très rapidement à l’abri des regards.
Les grandes sociétés n’imaginent pas un instant que des petites structures puissent rivaliser avec elles en si peu de temps.
C’est le cas par exemple de la croissance d’Amazon, de Blabla Car, d’Uber, d’AirBnb, de Google… dont vous trouverez quelques graphiques ci-dessous.

Evolution du Chiffre d’affaire d’Amazon
Croissance des revenus d’Uber (doublement annuel)
https://www.investing.com/analysis/2017-39;s-uber-ipo-200170565

En conclusion, la technologie a ouvert tant et tant de frontières physiques et virtuelles qu’elle permet des croissances exponentielles difficilement imaginables pour notre cerveau.
Elle est là, la vraie force d’Internet et des réseaux virtuels et c’est pour cela que nous devons tous nous poser la question de la digitalisation de nos ventes…

https://vimeo.com/49621513

Si cet article vous a plu, vous pouvez continuer avec : Biais, d’oubli de la fréquence de base

1 réflexion sur “Biais de croissance exponentielle et digitalisation.”

  1. Ping : Biais, d’oubli de la fréquence de base - David LANGLADE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :