5 règles d’urbanisation de votre SI 🏰

urbanisation_si

 

Si, comme moi  😋, votre DSI est un gros maniaque vous avez dû entendre parler d’urbanisation du système d’informations. Sinon, je vous invite à venir découvrir ce principe et (selon moi) les 5 règles importantes à garder en tête lorsque l’on décide de se lancer dans ce genre de « chantier ».

Pourquoi « urbaniser » un Système d’Information ?

Non vous ne rêvez pas, votre directeur des systèmes d’information est finalement plus proche d’un architecte que ce que vous pouvez imaginiez.

Une ville est proche d’un Système d’information car ce sont (tous les deux) des systèmes complexes, en permanente évolution, dans lesquels il est important de garantir la cohérence et la sécurité pour éviter le KO.

De plus, une ville, comme un système d’information comporte :

  • Des systèmes de transports (de passagers pour l’un, de données pour l’autre)
  • Des ressources globales et locales
  • Des réseaux de communications

Concrètement de quoi parle-t-on ?

Concrètement la démarche d’urbanisation d’un système d’information consiste à :

  • Cartographier toutes les zones fonctionnelles de l’entreprise (business, logistique, marketing…).
  • Comprendre et s’approprier la stratégie d’entreprise.

Ces analyses et découpages permettront de bâtir son Système d’information en totale cohérence avec son environnement.

urbanisation_societe

L’objectif d’une démarche d’urbanisation est donc, de transformer vos charges informatiques en valeurs dans votre entreprise. Car votre SI saura mieux répondre et s’adapter à vos problématiques courtes et moyens terme.

Les principaux enjeux et défis d’une bonne urbanisation sont :

  • Identifier les points vitaux à la mise en œuvre de la stratégie d’entreprise
  • Garantir la cohérence et la performance
  • Augmenter la flexibilité en toute sécurité
  • Diminuer les risques et/ou les coûts

Nous voici avec une définition complète de l’urbanisation d’un Système d’information. Passons maintenant à ce que je considère être les 5 éléments importants à une bonne urbanisation.

1, Ton « Legacy » tu préserveras

J’ai déjà traité de l’importance du Legacy dans cet article => « qui est-ce legacy ? ».

Lorsque l’on aborde un sujet d’urbanisation d’un système d’information la tentation de repartir à zéro et d’appliquer un modèle tout fait est très tentant.

Cependant en agissant de cette manière vous n’arriverez jamais aux objectifs de :

  • Garantir la cohérence et la performance
  • Augmenter la flexibilité en toute sécurité

Quoi que vous fassiez le « Legacy » des métiers est là ! Implanté dans le « cœur » de votre Système et vous n’avez pas d’autre choix que de faire avec.

Ce n’est pas une raison pour ne rien faire, au contraire, il faut avancer vers une meilleure urbanisation et celle-ci doit inclure le « legacy ».

Legacy_respet

Comme j’en ai déjà parlé dans mon précédent article une des clés est l’organisation afin d’éviter de continuer à créer du Legacy « simplement » à cause de l’organisation.

La seconde clé sera le point suivant…

2, Avec les métiers tu travailleras

Voici la seconde clé, vous devez travailler avec les habitants de votre ville 😉

C’est également une des clés du DSI moderne. Ce n’est pas parce que nous parlons de serveurs, de protocoles de communication… que nous devons exclure les équipes opérationnelles.

Bien au contraire, ce sont eux qui maitrisent le « Legacy » et ils seront les seuls en capacité de vous amener des perspectives d’avenir concrètes.

Vous devez donc prioritairement réfléchir par environnement fonctionnel et ensuite venir y ajouter les éléments techniques.

L’urbanisation du Système d’information est un projet d’ENTREPRISE, ce n’est pas le seul projet de la DSI.

La clé d’une bonne intégration des fonctions opérationnelles dans un tel projet, sera de prioritairement, découper le SI, en environnements fonctionnels. 

3, La simplification tu n’oublieras pas

La démarche d’urbanisation d’un Système d’information doit aller dans le sens de la simplification.

Simplification des méthodes de communication, simplification des flux, des processus métiers…

L’idée n’est pas d’ajouter des couches de complexité dans un Système déjà pas facile à comprendre.

Selon moi une des clés de la simplification est de cibler les doublons de fonctionnalités. Ca parait complètement « fou », écrit comme cela, mais beaucoup de systèmes ont des doublons de fonctionnalités.

Ceci est généralement dû à du Legacy qui a eu du mal à évoluer ou qui a commencé à évoluer puis qui s’est arrêté…

Ces doublons de fonctionnalités amènent des couches de coûts (coûts de structures, des coûts d’assistances, de supports…) ainsi qu’une belle couche de complexité.

simple

4, Si tu fais du commerce, le headless commerce tu creuseras

Ah le headless commerce, c’est, selon moi, pour les e-commercants la clé d’une bonne urbanisation.

Si vous ne voyiez pas de quoi je parle, vous trouverez ici un article qui détail le sujet

headless commerce

Le principe sera de concevoir un Système d’information avec un outil dédié à chaque « métier » ou « processus ». Les interactions seront réalisées uniquement via des flux d’API.

L’aboutissement serait d’arriver à se « couper la tête » (dans l’image nous parlons là du « front office ») afin que le reste du Système d’information ne soit plus dépendant de lui.

5, De Patience et d’anticipation tu feras preuve

Enfin, urbaniser un Système d’Information peut être long, parfois même très long.

Il sera donc important de construire une vision de son SI et de challenger fréquemment cette vision avec les opérationnels.

Car un changement de « cap » stratégique pourrait faire changer celle-ci rapidement.

vision_cap

 

En conclusion, la méthode d’urbanisation

Une bonne « urbanisation » est donc un moyen de lutter contre le mauvais « legacy » avec les objectifs de  : garantir la cohérence, la flexibilité ainsi que la performance des outils sur le long terme.

Les outils nécessaires à la bonne réalisation de ce travail sont :

  • La cartographie des processus par activité afin d’être au plus proche du fonctionnel
  • La cartographie des axes stratégiques de la société
  • L’alignement des processus métiers avec la stratégie d’entreprise
  • La définition de l’architecture applicative et des flux
  • L’analyse et la mise en place de la gouvernance des systèmes d’information
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :